Salut!

Moi, c'est Camille!

Étudiante en naturopathie, je suis passionnée par la santé naturelle, la cuisine saine et végétale, le voyage, le yoga, la spiritualité... Ce blogue est le fruit de ce que j'ai envie de partager avec le monde pour une planète sereine :) 

Vous y trouverez plein de trucs pour être en santé dans votre corps (alimentation végétale non raffinée, sport, yoga) et dans votre tête (art, méditation, pensées positives...).

En espérant vous inspirer par mes recettes santé et plus encore!

Paix, amour et lumière!

☮ ❤ ☼ 

 

Suivez-moi sur Facebook & Instagram @monregalvegetal ou en cliquant ici! 
  • Facebook Social Icon
  • Grey Instagram Icon
Pour me joindre:
monregalvegetal@gmail.com

Prendre soin de soi au quotidien 

Publications récentes
Please reload

Rechercher des recettes par " tag" (catégorie)

Gâteau cru façon cheesecake à la menthe & au chocolat épicé {Végane, sans gluten}

11/09/2017

 Cette recette de cheesecake me trottait depuis un bout de temps dans la tête. Après le cheesecake aux fraises et brownie, le cheesecake au coulis de bleuets et le cheesecake mangues framboises, j’avais envie de quelque chose de moins fruité, mais d’aussi décadent. Étant une fan de menthe et de chocolat (et de desserts crus, évidemment!), j’ai eu l’idée de les combiner pour créer LE dessert incontournable pour ceux qui raffolent de ces deux saveurs.

 

J’ai la chance d’avoir de nombreux plants de menthe dans mon jardin, et je peux dire que c’est ce qui m’a permis de créer un gâteau aussi grandiose puisque la saveur de menthe est entièrement naturelle, ce qui ne la rend pas trop envahissante (contrairement à l’arôme artificiel de menthe, que je trouve moins délicat).

 

Le gâteau se compose d’une délicieuse base semi-croquante, à la fois sucrée et subtilement épicée grâce aux dattes, au cacao et aux flocons de piment rouge. On retrouve ensuite l’étage supérieur du gâteau fait de cajous, de menthe et d’autres délicieux ingrédients comme le jus de citron, l’huile de coco et le sirop d’érable. Finalement, le dessus du gâteau est recouvert d’un coulis de chocolat maison qui lui confère une agréable touche de croquant chocolaté.

 

Le tout forme un dessert magnifiquement esthétique, sain, et nutritif; il ne contient aucun sucre raffiné, farine ou gluten, ce qui le rend également santé et accessible à presque tous (sauf ceux qui sont allergiques aux noix, évidemment).

 

Bref, amusez-vous avec ce magnifique gâteau (qui se congèle d’ailleurs parfaitement, pour ceux qui sont seuls et qui désirent tout de même pouvoir se régaler!)

 

Bon appétit et n’hésitez pas à m’envoyer une photo de vos créations culinaires sur Facebook ou sur Instagram avec le hashtag #monregalvegetal !

 

Gâteau cru façon cheesecake à la menthe & au chocolat épicé

 

Temps : 1h + 4h de congélation

 

Ingrédients (pour une douzaine de belles portions) :

 

Pour la base de brownie:

 

  • ½ tasse (100 g) de dattes Medjool (ou Deglett) bio, PAS prétrempées, hachées

  • 1 tasse (275 g) de dattes Medjool bio, bien tassées, à prétremper 20 minutes

  • 1 tasse (150 g) de noix du Brésil bio (ou d'amandes, ou moitié moitié)

  • ½ tasse (40 g) de poudre de cacao crue bio

  • 1 pincée de sel de mer

  • 1 ou 2 c. à thé d’eau, au besoin (si la pâte est trop sèche)

  • 1 c. à thé de poudre de piment rouge déshydraté bio (facultatif si vous ne voulez pas une petite touche épicée)

 

Pour le cheesecake :

 

  • 1 ½ tasse (230 g) de noix de cajou crues bio, prétrempées pour au moins 30 minutes

  • ¼ tasse (75 ml) de jus de citron avec la pulpe

  • ½ tasse (115 g solide sur une balance) d’huile de coco bio vierge de première pression à froid, fondue

  • ½ tasse (125 ml dans une tasse de conversion ou 160 g sur une balance) de sirop d’érable

  • 1 pincée de sel de mer

  • 1/3 tasse (15 g) de feuilles de menthe fraîches, bien tassées (environ 80 feuilles)

  • ½ c. à thé de spiruline en poudre (pour la couleur verte naturelle)

 

Pour le croquant de chocolat:

 

  • 1/8 tasse (40 g sur une balance) de sirop d’érable

  • 1/8 tasse (10 g) de poudre de cacao crue bio

  • 1/8 tasse (20 g solide, coupé en copeaux) de beurre de cacao cru bio

 

Pour la décoration :

 

  • Une quinzaine de feuilles de menthe fraîches

  • Quelques carrés de chocolat

 

 

Méthode :

 

Pour la base :

 

  1. Faire tremper les dattes et les noix de cajou (pour le cheesecake) durant au moins 20 à 30 minutes.

  2. Dans un blender de style Vitamix, pulser les noix du Brésil jusqu’à obtenir de petits morceaux (on ne veut pas de morceaux trop fins comme une farine, mais plutôt des morceaux qui donneront un léger croquant et une texture à la base).

  3. Verser les noix en morceaux dans un bol.

  4. Hacher la demie-tasse de dattes en morceaux grossiers d’environ un demi centimètre (pour donner de la texture) et les ajouter au bol.

  5. Mettre la tasse de dattes prétrempées dans le blender et les mélanger jusqu’à obtenir une purée (il peut rester encore quelques petits morceaux, mais on doit au moins avec une pâte qui servira de liant dans la base). Ajouter au bol en grattant bien les côtés du blender avec une spatule.

  6. Ajouter la poudre de cacao, le sel et la poudre de piment rouge.

  7. À l’aide d’une cuillère, bien mélanger le tout pour obtenir une pâte uniforme. Si le mélange est un peu sec (cela peut arriver selon l’humidité des dattes), vous pouvez ajouter un peu d’eau (1 ou 2 cuillères à thé devraient suffire) et bien brasser jusqu’à ce que la poudre de cacao et les noix soient mélangées aux dattes.

  8. Étaler uniformément dans un moule rond d’environ 20 cm de diamètre, au fond duquel on aura mis un papier parchemin (le mieux est un moule à charnière qui peut s’ouvrir sur le côté en s’agrandissant grâce à un levier; cela permet de mieux démouler le gâteau sans le briser).

  9. Mettre au congélateur le temps de faire le reste du gâteau.

 

Pour le cheesecake :

 

  1. Dans un petit chaudron, faire fondre l’huile de coco à feu doux si elle est solide à température pièce.

  2. Mettre tous les ingrédients dans un blender puissant de style Vitamix et mélanger avec le pilon jusqu’à obtenir une texture lisse.

  3. Verser sur la base de brownie, puis répartir de manière uniforme.

  4. Mettre au réfrigérateur durant environ 4h, jusqu’à ce que le cheesecake ne soit plus mou, mais solidifié.

 

Pour le croquant de chocolat (à réaliser seulement au moment de servir, lorsque le cheesecake est bien solidifié) :

 

  1. Dans un petit chaudron, faire fondre le beurre de cacao à feu doux.

  2. Une fois le beurre fondu, ajouter le sirop d’érable et la poudre de cacao, puis bien mélanger. Réserver en attendant de sortir le cheesecake.

 

Pour la décoration :

 

  1. Sortir le cheesecake du congélateur et le démouler. Si vous avez choisi un moule qui s’ouvre sur le côté, il suffit d’ôter la charnière et de laisser reposer le gâteau sur le fond du moule.

  2. À l’aide d’une cuillère (ou d’une douille), étendre le mélange au chocolat sur le dessus du gâteau de manière à former de fines lignes, qui vont se solidifier au contact du gâteau froid. Vous pouvez en mettre plus sur les rebords du gâteau pour que le mélange coule légèrement et forme de belles lignes sur les rebords. Pour ce gâteau, j’ai mis plusieurs épaisseurs de chocolat (qui se solidifiaient au contact du gâteau froid) sur le ¾ du gâteau, laissant une partie découverte pour la décoration; vous pourriez étendre le chocolat sur toute la surface du gâteau, ou encore l’étendre en formant de fines lignes pour un motif linéaire.

  3. Décorer le gâteau de feuilles de menthe fraîches et de carrés de chocolat.

  4. Découper de fines tranches, puis servir et se régaler! 😊

 

* Si le cheesecake a passé plusieurs heures au congélateur, par exemple lorsqu’on veut en manger pendant plusieurs jours, il est préférable de le laisser au minimum 30 minutes (voire 1h) à température pièce, sinon il sera trop dur pour être mangé

 

* Se conserve 1 semaine au réfrigérateur ou plus de 4 semaines au congélateur, dans un contenant hermétique

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Archives
Please reload

© Camille Poulin, tous droits réservés, 2017-2019