Salut!

Moi, c'est Camille!

Étudiante en naturopathie, je suis passionnée par la santé naturelle, la cuisine saine et végétale, le voyage, le yoga, la spiritualité... Ce blogue est le fruit de ce que j'ai envie de partager avec le monde pour une planète sereine :) 

Vous y trouverez plein de trucs pour être en santé dans votre corps (alimentation végétale non raffinée, sport, yoga) et dans votre tête (art, méditation, pensées positives...).

En espérant vous inspirer par mes recettes santé et plus encore!

Paix, amour et lumière!

☮ ❤ ☼ 

 

Suivez-moi sur Facebook & Instagram @monregalvegetal ou en cliquant ici! 
  • Facebook Social Icon
  • Grey Instagram Icon
Pour me joindre:
monregalvegetal@gmail.com

Prendre soin de soi au quotidien 

Publications récentes
Please reload

Rechercher des recettes par " tag" (catégorie)

Chocolats printaniers aux plantes sauvages : lilas-lavande et pousses de sapin {Végane, sans gluten, hypotoxique}

12/06/2020

J’adore intégrer les plantes médicinales & superaliments à mes recettes pour une touche saine, savoureuse et originale! Cette année, je m’amuse à expérimenter avec les plantes sauvages comestibles qui nous entourent! J’ai eu l’idée de créer des chocolats avec les saveurs sauvages du printemps. Pour me guider dans mes choix de plantes, en plus de mes connaissances en naturopathie/phytothérapie/herboristerie, j’utilise le merveilleux livre « Forêt » de Gérard LeGal et de sa fille, Arianne Paré LeGal! Dans ce livre, on apprend qu’une multitude de plantes sauvages et du jardin sont en fait comestibles… et qu’on l’a simplement oublié avec notre urbanisation progressive.

 

C’est ainsi que j’ai eu l’idée de réaliser deux saveurs de chocolats. La première est plus florale avec le lilas (comestible, mais qui ne goûte presque rien; c’est pourquoi j’ai décidé de rehausser le tout avec la lavande, rarement utilisée en cuisine mais ajoutant pourtant une touche vraiment originale). Je voulais absolument intégrer le lilas pour son côté éphémère printanier; son parfum est tellement enivrant, mais il ne goûte pourtant pratiquement rien! Sa saveur est difficile à décrire; un mélange de sucré et de goût de plante (pas très précis, je sais). On peut ajouter ses fleurs dans les salades ou les limonades et en consommer en dosage modéré.

 La seconde saveur est carrément boisée avec l’utilisation des jeunes pousses de sapin. Je raffole des jeunes pousses de sapin du printemps; elles sont un peu acides, résineuses et fraîches avec un fort goût de conifère et une légère astringence et amertume. Je les utilise un peu partout, hachées en salade, sur des crêpes, dans une pizza… On ne peut les récolter que vers la mi/fin mai jusqu’à début/mi-juin avant qu’elles ne deviennent trop rigides. Chaque printemps, les conifères se régénèrent et allongent leurs branchages. En vous promenant en forêt à cette période, vous remarquerez peut-être des pousses vert pâle au bout des branches; c’est de cela que je parle!

 

Avant de cueillir, assurez-vous toujours d’être CERTAIN de ce que vous cueillez grâce à des guides d’identification (par exemple, le sapin peut être confondu avec d’autres conifères). Cueillez de préférence en forêt, pas en ville (plus pollué) et dans la conscience et le respect de l’arbre. Ne prenez que ce dont vous avez besoin et évitez de récolter toutes les jeunes pousses sur le même arbre. Prenez aussi soin de changer de lieux de cueillette. Je vous invite grandement à consulter Forêt ou autre livre similaire si vous désirez en apprendre davantage sur les plantes sauvages comestibles de notre terroir!

 

Si vous voulez aller plus loin à ce niveau, j’ai aussi monté une conférence de 2h appelée « Une pharmacie/épicerie naturelle à vos pieds! Identifier, cueillir et utiliser les plantes médicinales du jardin ». Il vous est possible de vous procurer le PowerPoint ainsi que l’enregistrement vidéo de cette merveilleuse conférence pour néophytes au coût de 35$. Vous pouvez m’écrire à monregalvegetal@gmail.com si vous êtes intéressés par plus d’informations ou pour accéder au cours! 😊

 

Si vous aimez les recettes de ce genre, visitez le mot-clé « phyto »! Sur ce, bon régal!

Chocolats printaniers aux plantes sauvages : lilas-lavande & pousses de sapin 

 

Temps : 1h

 

Matériel :

  • Un moule à chocolats en silicone (idéalement un avec une bonne profondeur, comme celui en forme de cœur)

Ingrédients (pour environ 15 chocolats en cœur) :

  • 100 à 120 g de chocolat noir bio 70% (ou 80%, au goût) (quantité variable selon la quantité de garniture utilisée)

 

Garniture :

  • 1/3 tasse (60 g) de cajous crus bio, prétrempés 4h

  • 1/3 tasse (100 g) de dattes Medjool bio dénoyautées (env. 5 dattes), prétrempées 4h

  • ½ tasse (40 g) de noix de coco râpée (en flocons) bio

  • 1 c. à table rase d’huile de coco bio de 1ère pression à froid, fondue

  • 1 pincée de sel de mer

 

  • Pour la version lilas-lavande : 2-3 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie bio (Lavandula angustifolia) + ¼ tasse de fleurs de lilas violet cueillies et équeutées + 1 c. à thé de poudre d’açaï ou de maïs violet pour la couleur mauve

  • Pour la version aux pousses de sapin : Environ 4 c. à table de pousses de sapin fraîches (ou 1-2 c. à thé de poudre de pousses de sapin) + 1/8 c. à thé de spiruline pour la couleur

 

Méthode :

 

Pour le chocolat :

  1. Avant de faire la recette, mettre le moule au congélateur durant au moins 30 minutes. Cela facilitera grandement la répartition du chocolat sur les parois de chaque moule.

  2. Faire fondre le chocolat à feu doux dans un petit chaudron.

  3. Mettre une petite quantité (environ ½ c. à thé, à l’œil) de chocolat au fond d’un trou du moule et répartir le chocolat sur les rebords, jusqu’en haut, à l’aide d’un couteau à beurre. Cela devrait être facile étant donné que le moule sera froid et que le chocolat figera sur les parois plutôt que de couler au fond. Faites attention à ce qu’il y ait du chocolat partout sur les parois, sans trous (sinon, la garniture pourrait sortir), ainsi qu’un peu au fond (jusqu’à ce qu’on ne voit plus celui-ci).

  4. Répéter pour tous les trous du moule. Mettre le moule au congélateur quelques minutes.

 

Pour la garniture :

  1. Pendant ce temps, procéder à la réalisation des garnitures. Il y a deux options : celle de faire une seule saveur, ou d’en réaliser deux.

  2. Si vous réalisez 1 seule saveur, choisissez laquelle et utilisez les quantités d’assaisonnement mentionnées. Mettre tous les ingrédients au blender (style Vitamix) et brasser avec le pilon jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène. Réserver.

  3.  Si vous utilisez les deux saveurs, vous devez d’abord réaliser la recette de base, puis la diviser en deux. Ensuite, mettre la moitié de la recette de base au blender et mélanger avec les assaisonnements DIVISÉS PAR 2. Une fois que vous avez obtenu une pâte lisse et homogène, la verser dans un bol, puis laver le blender. Procéder de même avec la deuxième saveur.

 

Pour l’assemblage :

  1. Sortir le moule du congélateur. Remplir chaque trou de la garniture réalisée, en prenant soin de laisser un petit espace sur le dessus pour remettre du chocolat (moule rempli environ aux ¾).

  2. Verser le chocolat restant dans chaque trou jusqu’au rebord. Vous pouvez aplatir le dessus avec un couteau à beurre au besoin.

  3. Mettre au réfrigérateur pour au moins 1 à 2h.

  4. Démouler les chocolats en appuyant sur le dessus de chaque trou avec les pouces, ce qui permettra au moule de se renverser et au chocolat d’être expulsé.

  5. Mettre dans une jolie boîte et ta-dam! Vous avez fait des chocolats maison absolument adorables et délicieux avec des plantes printanières! Bon régal 😊

 

*Les chocolats se conservent jusqu’à 1 semaine au réfrigérateur

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Archives
Please reload

© Camille Poulin, tous droits réservés, 2017-2020