Salut!

Moi, c'est Camille!

Naturopathe diplômée de l'IESN (2015-2020), je suis passionnée par la santé naturelle, la cuisine saine et végétale, la phytothérapie, le yoga, la spiritualité... Ce blogue est le fruit de ce que j'ai envie de partager avec le monde pour une planète sereine :) 

Vous y trouverez plein de trucs pour être en santé dans votre corps (alimentation végétale non raffinée, sport, yoga) et dans votre tête (art, méditation, pensées positives...).

En espérant vous inspirer par mes recettes santé et plus encore!

Paix, amour et lumière!

☮ ❤ ☼ 

Suivez-moi sur Facebook & Instagram @monregalvegetal ou en cliquant ici! 
  • Facebook Social Icon
  • Grey Instagram Icon
Pour me joindre:
monregalvegetal@gmail.com

Prendre soin de soi au quotidien 

Publications récentes
Rechercher des recettes par " tag" (catégorie)
Archives

Bûche de Noël étagée de Mon Régal Végétal au chocolat {Végane, sans gluten, hypotoxique}

avec confiture framboises-canneberges, crème « fouettée » de tofu et glaçage chocolaté à l’orange {Sans noix, hypoallergène}

C’est avec fierté (et après de nombreux essais) que je vous présente ma version de bûche originale et totalement créée de A à Z! Je voulais simplement faire une bûche de Noël végane et sans gluten pour mon chéri qui suit la diète hypotoxique, mais aucune recette sur toutes celles que j’ai regardées ne me satisfaisait. Soit elles étaient sans gluten, mais contenaient irrémédiablement des œufs, soit elles contenaient des ingrédients avec lesquels je ne désire pas cuisiner. Ma priorité est toujours que mes recettes soient saines et ensuite qu’elles goûtent bon! La plupart des bûches véganes sans gluten contenaient de l’aquafaba (de l’eau de pois chiches pleine de facteurs anti-nutritionnels qui perturbent la digestion et l’assimilation des nutriments – voir mon article sur la germination pour plus de détails), une tonne de sucre, du beurre végane plein de gras trans, etc. J’ai donc décidé de créer MA propre recette de bûche totalement santé. Je ne savais pas encore dans quoi je m’embarquais…


Voyez-vous, il est déjà d’ordinaire assez difficil