Salut!

Moi, c'est Camille!

Étudiante en naturopathie, je suis passionnée par la santé naturelle, la cuisine saine et végétale, le voyage, le yoga, la spiritualité... Ce blogue est le fruit de ce que j'ai envie de partager avec le monde pour une planète sereine :) 

Vous y trouverez plein de trucs pour être en santé dans votre corps (alimentation végétale non raffinée, sport, yoga) et dans votre tête (art, méditation, pensées positives...).

En espérant vous inspirer par mes recettes santé et plus encore!

Paix, amour et lumière!

☮ ❤ ☼ 

 

Suivez-moi sur Facebook & Instagram @monregalvegetal ou en cliquant ici! 
  • Facebook Social Icon
  • Grey Instagram Icon
Pour me joindre:
monregalvegetal@gmail.com

Prendre soin de soi au quotidien 

Publications récentes
Please reload

Rechercher des recettes par " tag" (catégorie)

Biscuits-déjeuner protéinés à la farine d’amandes (ou graines de citrouille) & aux bleuets (au déshydrateur) {Végane, cru, sans gluten, sans grains, hypotoxique; option kéto, sans noix et low/med ox}

 

Cette recette est un véritable incontournable pour moi en termes de petite bouchée santé. Déshydratés, ces petits biscuits nutritifs et savoureux se conservent longtemps et sont parfait à emporter à l’école, au travail, en randonnée ou lors de roadtrip. Ils complètent bien un déjeuner ou constituent une belle collation protéinée riche en bons gras et en glucides pour combler les fringales et les dépenses énergétiques. Ils se mangent aussi bien en déjeuner sur-le-pouce qu'en collation et en dessert! Si vous aimez ce genre de collations maison saines, vous devez aussi jeter un œil à mes barres trail mix maison!

 

D’abord réalisés avec de la farine d’amandes leur donnant du moelleux, je réalise désormais ces biscuits en version sans noix et sans oxalates. Pour ceux qui se demandent de quoi il s’agit, les oxalates sont des anti-nutriments présents dans les plantes. Certains aliments en contiennent peu, d’autres beaucoup. Si on en consomme trop sur le long terme et que certains facteurs sont rencontrés (prédisposition génétique – faiblesses enzymatiques – faiblesses hépatiques de certaines voies de détoxification comme la sulfatation par manque de soufre et cofacteurs, surutilisation ou faiblesse métabolique – consommation trop abondantes de molécules utilisant aussi la sulfatation comme les salicylates, amines et phénols – déséquilibre du microbiote intestinal – mauvais fonctionnement biliaire – manque de calcium dans la diète – etc.), on peut se retrouver à emmagasiner les oxalates dans divers tissus de notre corps, où ils deviennent alors un véritable poison pour notre organisme.

 

L’intoxication aux oxalates peut survenir lentement et insidieusement et donner de multiples symptômes sans qu’on les y associe nécessairement. Les plus grands troubles de santé connus actuellement associés aux oxalates (un domaine en plein essor de recherches) sont : autisme/troubles cognitifs, douleurs génitales/vulvaires/vestibulaires chroniques, pierres aux reins (dans plus de 80% des cas, elles sont composées d’oxalates), inflammation/douleurs chroniques. Puisqu’il est pratiquement impossible de savoir si l’on a une sensibilité ou non aux oxalates avant de développer de tels problèmes, il est sage de limiter les aliments très très riches en oxalates dans le quotidien et de VARIER régulièrement son alimentation en évitant de manger chaque jour les mêmes aliments. Si cela résonne pour vous et que vous désirez augmenter votre variété alimentaire pour éviter les troubles de santé, je vous laisse ici une courte liste des aliments les plus concentrés en oxalates, à limiter dans la diète quotidienne :

 

Épinards +++, bette à carde, kale frisé, noix +++ (surtout amandes et la farine d'amandes encore plus), graines de sésame et tahini +++, arachides +++, cacao/chocolat ( ☹), graines de chia ++, quinoa ++, amaranthe ++, sarrasin ++, céréales avec gluten (blé, épeautre, kamut), mélanges de farines sans gluten (souvent avec quinoa, sarrasin, amaranthe, teff), betteraves ++, rhubarbe, patates douces, manioc, bananes plantains, patates, carottes, céleris, soya, la plupart des légumineuses (surtout haricots noirs, blancs, rouges, adzuki, edamame) curcuma, cumin, clou de Girofle, cannelle, baies de Goji, moringa, jus d’herbe de blé, thé noir, oseille, feuilles de pissenlit…

 

Pour en revenir à ma recette : elle est végane, sans gluten, sans céréales, hypotoxique, convient aux régimes de type paléo, faibles en oxalates et même kéto (cétogène) si on retire le sirop d’érable. Délicieux, ces petits biscuits sauront conquérir votre cœur et votre palais! J’en garde toujours une « batch » sous la main!

 

Bon régal!

Biscuits-déjeuner protéinés à la farine d’amandes (ou graines de citrouille) & aux bleuets (au déshydrateur) 

 

Temps : 15 minutes + 6 à 18h de déshydratation

 

Ingrédients (pour 10 petites bouchées) :

  • ¾ tasse (90 g) légèrement tassée de farine d’amandes bio (ou, version low ox : ¾ tasse (95 à 120 g) de graines citrouille et/ou tournesol (mélangées) bio, prétrempées pour 6-8h, puis déshydratées et réduites finement en poudre au mélangeur style Vitamix)

  • ¼ à ½ c. à thé de cannelle bio en poudre (ou, version low ox : 1-2 gouttes d’huile essentielle de cannelle vraie ou Casse bio; les HE sont faibles en oxalates)

  • 1/8 c. à thé de gingembre bio en poudre (ou remplacer par de la cardamome pour une version low ox) + 1/8 c. à thé de muscade bio en poudre

  • 2 c. à table de poudre de protéines de votre choix nature ou vanille ++ (idéalement germée et bio, comme celles de Garden of Life ou Nature Zen; privilégier au besoin une protéine low ox comme riz bio germé, citrouille, certaines protéines de pois, criquet…)

  • 1 pincée de sel de mer

  • 2 c. à table de sirop d’érable (omettre pour version kéto)

  • 1 c. à table d’huile de coco bio de 1ère pression à froid, fondue

  • ½ c. à thé d’extrait de vanille bio (facultatif)

  • 1/8 (20 g) à ¼ tasse (40 g) de bleuets frais ou décongelés pour 1h (s’ils sont très gros, les couper en 2 ou en 4)

  • Au besoin, si trop sec une fois les bleuets ajoutés: ½ à 1 c. à thé de lait végétal bio (low ox : avoine, coco ou simplement de l’eau)

Méthode :

  1. Dans un bol, mélanger les ingrédients secs (farine/graines moulues, sel, épices, protéines).

  2. Ajouter les ingrédients liquides (huile, sirop, vanille). Mélanger.

  3. Ajouter les bleuets et mélanger. Si la pâte est trop sèche, ajouter un peu de lait végétal au besoin.

  4. Mettre au déshydrateur en formant de petites boules de pâte et en les aplatissant pour former un biscuit. Dans mon déshydrateur maison à 40°C, la recette prend environ 18h à déshydrater adéquatement (contre environ 12h pour la plupart de mes autres recettes du mot-clé « déshydrateur ») puisqu’elle est assez humide. Avec un Excalibur ou autre modèle de déshydrateur commercial, cela prendra sûrement moins de temps, mais je dirais de vérifier l’état des biscuits après environ 6 à 8h. On veut un biscuit moelleux, pas trop sec ni caoutchouteux, mais il faut que les bleuets soient bien secs si l’on veut conserver les biscuits à long terme.

  5. Une fois les biscuits prêts, se régaler au déjeuner pour emporter (je les adorais en road-trip) ou comme bouchées collations!

*Les biscuits déshydratés se conservent jusqu’à 2 mois dans un contenant hermétique*

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous avez aimé cette recette? Découvrez-en des similaires:

- Barres trail mix sans cuisson au déshydrateur (option low ox)

- Biscuits style granola coco-canneberges

- Biscuits crus amandes, grenoble, noix de coco & raisins

- Biscuits véganes farine d'amandes et chocolat

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Archives
Please reload

© Camille Poulin, tous droits réservés, 2017-2020