Salut!

Moi, c'est Camille!

Étudiante en naturopathie, je suis passionnée par la santé naturelle, la cuisine saine et végétale, le voyage, le yoga, la spiritualité... Ce blogue est le fruit de ce que j'ai envie de partager avec le monde pour une planète sereine :) 

Vous y trouverez plein de trucs pour être en santé dans votre corps (alimentation végétale non raffinée, sport, yoga) et dans votre tête (art, méditation, pensées positives...).

En espérant vous inspirer par mes recettes santé et plus encore!

Paix, amour et lumière!

☮ ❤ ☼ 

 

Suivez-moi sur Facebook & Instagram @monregalvegetal ou en cliquant ici! 
  • Facebook Social Icon
  • Grey Instagram Icon
Pour me joindre:
monregalvegetal@gmail.com

Prendre soin de soi au quotidien 

Publications récentes
Please reload

Rechercher des recettes par " tag" (catégorie)

Lait (breuvage) d’amandes maison {Végane, cru, sans gluten}

11/04/2018

 Wow! À tous ceux qui consomment du lait végétal de manière régulière, que ce soit dans un smoothie ou n’importe quel déjeuner (bol granola), cette recette (réalisée en partenariat avec Force Ultra Nature) est pour vous! Faire son lait d’amandes (ou de n’importe quel oléagineux) est tellement rapide et facile, et c’est une pratique qui a littéralement changé ma vie!

 

Le lait d’amandes maison n’a vraiment rien à voir avec le liquide insipide, dilué et empli de nutriments vides, d’agents épaississants et de conservateurs. Il est crémeux, onctueux, avec un petit goût d’amandes véritable et une belle teneur en calcium assimilable. Il a aussi l’avantage de ne contenir que deux ingrédients : de l’eau, et des amandes!

 

Une fois que vous aurez commencé à faire votre propre lait, vous ne voudrez plus retourner en arrière!

 

Bon régal!

Lait d’amandes maison

 

Temps : 10 minutes (+ environ 6h pour le trempage des noix)

 

Ingrédients (donne 1L (un pot Mason régulier)) :

 

Version simple de base (au goût neutre) :

 

  • 1 tasse (145 g) d’amandes biologiques crues, pré-trempées environ 6h (cela permet de réactiver celles-ci afin qu'elles éliminent leurs facteurs anti-nutritionnels pouvant nuire à l'assimilation)

  • 4 tasses (1000 ml ou 1L) d’eau filtrée

 

* Vous pouvez diviser la recette par 2 si vous êtes seul car, comme le lait se conserve seulement 5 jours, il peut être facile de le gaspiller!

 

 

Possibilités d'assaisonnements (voici quelques idées, mais il existe de multiples façons d'adapter votre lait végétal de manière personnalisée!) :

 

  • Pour une arôme « vanillée » : 1 datte (idéalement Medjool) biologique + 1 petite pincée de sel (fortement recommandé; c’est fou la différence que ça fait! Le lait est alors   doté d'un subtil goût de pâte d’amandes vanillée!)

  • Pour une version « chaï » : 1 c. à thé d'extrait de vanille + 2 c. à thé de poudre de cannelle (avec ajout de poudre de gingembre, ou 1 datte pour une touche sucrée)

  • Pour du lait chocolaté (à modifier selon votre goût) : 1 datte Medjool (ou 1-2 c. à table de sirop d’érable) + 1 ½ c. à table de poudre de cacao non torréfié (cru) bio

  • Lait d’or: 2 c. à table de curcuma en poudre + 2 c. à thé de gingembre en poudre + ½ c. à thé de cannelle en poudre + 1 à 2 tours de moulinet de poivre + 1 c. à table d’huile de coco bio vierge (le poivre et un corps gras étant nécessaires pour absorber la curcumine). Il est aussi possible d'ajouter quelques cuillères à thé de sirop d’érable, ou encore 1 datte Medjool

 

Possibilités de variantes (en conservant des quantités identiques: 1 tasse (environ 145 g) d’oléagineux pour 4 tasses (1L) d’eau) :

  • Noisettes bio

  • Noix de Macadam bio

  • Noix du Brésil bio

  • Cajous bio 

  • Pistaches bio

  • Graines de citrouille bio

  • Graines de chanvre bio

  • Mélange variable de noix ou de graines (ex : ½ tasse de Noix du Brésil + ½ tasse de graines de citrouille, ou ½ tasse de noisettes et ½ tasse de cajous)

  • Noix de coco bio râpée (en flocons) (attention: 1 tasse pèse 80 g et non 145 g)

 

*Je ne conseille pas d'essayer avec les graines de tournesol. Selon mon expérience, le lait obtenu ne goûte pas très bon et il se produit une séparation avec des morceaux duveteux qui flottent dans le liquide.... Disons que ce n'est pas un succès!

 

Méthode :

 

  1. Prétremper les noix/graines choisis (sauf dans le cas des flocons de coco) dans l’eau pour 4 à 6h.

  2. Bien égoutter les oléagineux, puis les verser dans un puissant blender.

  3. Ajouter l’eau dans le blender. C'est aussi le moment d'ajouter les assaisonnements s'il y a lieu.

  4. Mélanger à haute vitesse durant 1 à 2 minutes.

  5. Saisir un sac à lait (j’adore le Nookit, mais il existe plusieurs versions) et le placer au fond d'un gros bol (qui va servir à récolter le lait filtré; j'utilise une grande tasse à mesurer avec bec verseur, ce qui me facilite la tâche pour transférer le lait dans un pot Mason)

  6. D’une main, ouvrir le sac et bien le tenir; de l’autre main, verser tranquillement le lait dans le sac. De la pulpe de noix va commencer à s’accumuler dans le sac; il est possible de devoir presser celui-ci pour aider le liquide à couler dans le contenant.

  7.  Lorsque le sac est trop empli de pulpe, presser le sac le plus possible pour que tout le liquide puisse en sortir. Lorsque la pulpe est rendue sèche à force d'avoir été pressée, la transférer dans un bol à part et la conserver (pitié, ne la jetez pas!) pour une recette immédiate (comme des biscuits sablés, des boules d'énergie, du végé-pâté ou une tartinade (comme cette tartinade estivale aux tomates séchées)) ou la mettre au congélateur dans un sac pour l'utiliser ultérieurement.

  8. Recommencer à verser et presser jusqu’à ce que le lait ait été entièrement filtré (en moyenne 2 ou 3 fois)

  9. Transférer le lait dans un pot en verre (style pot Mason) propre de 1L (il y a parfois un peu de lait qui n'entre pas; je le bois alors immédiatement ou que le range dans un autre contenant).

  10. Se régaler avec ce lait sain, nutritif et délicieux, ou l'utiliser dans un Yum, dans un smoothie, avec du granola, etc.

 

Une fois utilisé, nettoyer doucement le sac à lait avec un liquide à vaisselle naturel neutre, puis le laisser sécher.

 

Conserver au réfrigérateur pour 5 jours au maximum.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Archives
Please reload

© Camille Poulin, tous droits réservés, 2017-2020