Salut!

Moi, c'est Camille!

Naturopathe diplômée de l'IESN (2015-2020), je suis passionnée par la santé naturelle, la cuisine saine et végétale, la phytothérapie, le yoga, la spiritualité... Ce blogue est le fruit de ce que j'ai envie de partager avec le monde pour une planète sereine :) 

Vous y trouverez plein de trucs pour être en santé dans votre corps (alimentation végétale non raffinée, sport, yoga) et dans votre tête (art, méditation, pensées positives...).

En espérant vous inspirer par mes recettes santé et plus encore!

Paix, amour et lumière!

☮ ❤ ☼ 

Suivez-moi sur Facebook & Instagram @monregalvegetal ou en cliquant ici! 
  • Facebook Social Icon
  • Grey Instagram Icon
Pour me joindre:
monregalvegetal@gmail.com

Prendre soin de soi au quotidien 

Publications récentes
Rechercher des recettes par " tag" (catégorie)
Archives

Craquelins tricolores faciles banane, sésame & superaliment (spiruline, betterave ou curcuma)

Végane, sans gluten

Les aliments crus regorgent de vitalité, d’enzymes et de vitamines qui, malheureusement, sont souvent altérés lors de la cuisson. C’est pourquoi il peut parfois être intéressant de cuisiner des recettes crues, dont le principe est justement la préservation de ces précieux nutriments.


Cependant, on peut parfois avoir envie de changer des salades ou des fruits frais et rechercher des collations simples ayant préservé leurs qualités nutritionnelles. C’est à ce moment qu’intervient le déshydrateur, un appareil que j’apprends à apprivoiser et à aimer de plus en plus.


J’ai la chance d’avoir un père bricoleur qui m’a construit un super déshydrateur avec intérieur recouvert de panneaux de métal qui réverbèrent la chaleur d’ampoules allumées, permettant l’obtention de la température idéale pour un déshydrateur, mesurée avec un thermomètre électrique : 40°C (température au-delà de laquelle les enzymes et autres composantes commencent à être altérées). Dans le déshydrateur se trouvent des grilles (comme dans un four) sur lesquelles je peux déposer mes aliments à sécher sur du papier parchemin. Comme un déshydrateur est habituellement assez cher, je peux dire que je suis bien contente de cet appareil maison qui me permet de créer de délicieuses recettes variées (merci papa)!


Pour les craquelins, j’ai utilisé des ingrédients très simples, accessibles à tous : banane, graines de sésame et noix de coco râpée. La banane est riche en potassium et en fibres, les graines de sésame entières sont une excellente source de calcium et la noix de coco regorge de bons gras et d’acide caprylique, une substance aux propriétés antifongiques et antibactériennes.


J’aime également beaucoup utiliser les superaliments comme colorants alimentaires. Non seulement c’est beau, mais en plus, cela donne des nutriments supplémentaires à toute recette. Pour ces craquelins (qui pourraient se passer de couleur et être légèrement bruns à cause de la banane séchée), j’avais justement envie d’ajouter une touche d’esthétisme tout en bonifiant la recette avec des superaliments riches en fer (spiruline et poudre de betterave), vitamines B (spiruline), substances anti-inflammatoires (curcuma) et plus encore, et cela n’a rien enlevé au bon goût de la banane!


Pour ceux qui ne sont pas adeptes de la spiruline, ne vous inquiétez pas, elle est à peine perceptible (promis par une totalement non-fan du goût de la spiruline). Il en va de même pour le curcuma : on peut sentir une subtile touche de cette épice, mais cela n’est pas majeur et ne dérange pas les papilles pour les plus sensibles.