top of page

Salut!

Moi, c'est Camille!

Naturopathe diplômée de l'IESN (2015-2020), je suis passionnée par la santé naturelle, la cuisine saine et végétale, la phytothérapie, le yoga, la spiritualité... Ce blogue est le fruit de ce que j'ai envie de partager avec le monde pour une planète sereine :) 

Vous y trouverez plein de trucs pour être en santé dans votre corps (alimentation végétale non raffinée, sport, yoga) et dans votre tête (art, méditation, pensées positives...).

En espérant vous inspirer par mes recettes santé et plus encore!

Paix, amour et lumière!

☮ ❤ ☼ 

Suivez-moi sur Facebook & Instagram @monregalvegetal ou en cliquant ici! 
  • Facebook Social Icon
  • Grey Instagram Icon
Pour me joindre:
monregalvegetal@gmail.com

Prendre soin de soi au quotidien 

Recevez les actualités de Mon Régal Végétal par courriel!

Publications récentes
Rechercher des recettes par " tag" (catégorie)
Archives

Démystifier les superaliments & leurs propriétés

À l’ère où de plus en plus de gens s’intéressent à l’alimentation saine, on entend désormais souvent le mot « superaliment » sans nécessairement en comprendre la signification. Qu’est-ce que c’est, précisément, un superaliment?


Il s’agit en fait d’un aliment qui se démarque par ses propriétés nutritionnelles au-dessus de la moyenne. Un bon exemple est le chou kale : surnommé le roi des choux, ce beau légume vert contient énormément de fer, de calcium, d’acides aminés et d’autres intéressants nutriments, l’amenant à se distinguer de la laitue iceberg ou de la laitue Boston (qui sont moins nutritifs, mais qui peuvent bien entendu être intégrés à l'alimentation de temps à autre: tout est une question de variété).


Un superaliment est donc un aliment intéressant à intégrer à son alimentation pour bénéficier d’un apport supplémentaire en nutriments ciblés comme les antioxydants, le fer, le calcium, etc. Comme il est important d’avoir un équilibre au niveau alimentaire, il est possible de varier les superaliments consommés selon les périodes de notre vie où les besoins de notre corps diffèrent. Les superaliments se vendent souvent en poudre sous forme déshydratée, mais je les considère comme des aliments complets et non raffinés parce que, lorsqu'ils sont biologiques et de bonne qualité, il s'agit du produit brut dont l'essence n'a pas été altérée par des traitements chimiques ou par l'ajout de sucre, de sel ou d'autre substance. Sachez cependant que les superaliments se cachent également dans notre quotidien: kale, curcuma, baies de Goji n'en sont que quelques exemples!


Non, un superaliment n'est PAS un remède magique! La santé est un ensemble de facteurs et d'habitudes de vie saines et une personne qui se soucie peu de son alimentation, qui ne fait pas de sport et qui se met subitement à prendre un superaliment ne verra pas nécessairement de changements sur sa santé et c'est normal. Comme expliqué ci-haut, les superaliments sont simplement des ingrédients intéressants à ajouter à une alimentation riche, variée et saine. Ils ne sont toutefois pas essentiels pour qui que ce soit, végane ou pas! Méfiez-vous des allégations marketings ventant les superaliments comme des poudres magiques.


Dans cet article, il sera question des différents bénéfices nutritionnels que peuvent procurer certains superaliments en poudre disponibles sur le marché. En fait, j'ai ici regroupé mes favoris et ceux avec lesquels je travaille le plus souvent en cuisine, mais loin de moi l'idée d'en faire une liste exhaustive! Il en existe tellement, avec des propriétés et des saveurs différentes qui me plaisent parfois moins, mais qui peuvent être tout aussi agréables à expérimenter pour certains! (comme le thé vert matcha, l'açai, le camu-camu, etc.). Vous retrouverez, au bas de l'article, un mini résumé des superaliments les plus populaires et couramment utilisés.


Bref, pour ceux qui sont novices dans le domaine, cet article pourra certainement vous renseigner davantage, mais n'hésitez pas à pousser vos recherches plus loin si cela vous intéresse!


Démystifier les superaliments et leurs propriétés


La maca (gélatinisée)


Origines : C'est une plante racine adaptogène, d’apparence similaire à la betterave, qui pousse sur les hauts plateaux des Andes, au Pérou.


Goût et utilisation : La maca possède un petit goût terreux et légèrement sucré. Elle s’intègre bien aux smoothies, aux boules d’énergie et aux barres, à certains glaçages et aux déjeuners (comme ce pudding de chia aux pommes caramélisées). Elle peut aussi être bue dans de l’eau chaude (mélangée avec de la cannelle, par exemple, c’est un délice).

  • La maca est surtout connue parce qu’elle a la capacité de jouer le rôle de régulateur hormonal indirect. Elle favorise en effet le fonctionnement optimal de l’hypothalamus et de la glande pituitaire (hypophyse), donc de toutes les glandes endocrines qui leur sont liées (comme les ovaires, sans pourtant affecter directement ceux-ci) [1]. Le fait qu'elle soit adaptogène lui permet d'aider le corps à s'adapter au stress en soutenant les fonctions surrénaliennes via l'axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien (HHS)

  • Il a été prouvé par plusieurs études que la maca peut aider à diminuer les symptômes de la ménopause (avant, pendant et après celle-ci) comme les bouffées de chaleur, la fatigue, la baisse de libido, la nervosité et la dépression [2].

  • Elle aide aussi à réduire les risques d’ostéoporose en augmentant la déposition de calcium et de phosphore dans les os [3].

  • Pour les Péruviens, elle est associée à la fertilité, stimule la libido et aiderait à diminuer les douleurs menstruelles.

  • C’est aussi un supplément adapté pour les gens sportifs ou actifs, car il est légèrement énergisant.

  • Finalement, la maca est riche en minéraux et en oligo-éléments comme le phosphore, le calcium, le magnésium, le fer et le sodium, en plus de contenir de la vitamine C et des vitamines du groupe B (B1, B2 et B6).


Le lucuma

Origines : Le lucuma est un fruit jaune issu d’un arbre qui pousse également au Pérou.


Goût et utilisation : Le lucuma est l’un des superaliments au goût le plus agréable. Il est doux et sucré en bouche et s’utilise autant dans des smoothies (voir ma recette de smoothie baies, menthe et lucuma) que dans des barres santé, des boules d'énergie, des crèmes glacées végétales à la banane, etc.

  • Son goût sucré et son indice glycémique bas en font un sucrant intéressant (permet de maintenir une glycémie plus stable, donc d’avoir moins de chutes d’énergie).

  • Source d’antioxydants, de vitamine C (et de quelques vitamines B), de calcium, de phosphore et de fer.


La spiruline


Origines : La spiruline est une micro-algue de la famille des algues bleues. Apparue il y a plus de trois milliards d’années, il s’agit de l’un des aliments les plus nutritifs au monde. Facile à cultiver en bassin, elle est maintenant cultivée dans plusieurs régions du monde comme l’Afrique, l’Inde, le Maroc, la Chine et le Vietnam.


Goût et utilisation : La spiruline possède un fort goût d’algue et dégage également une odeur qui rappelle le poisson. Elle possède des qualités nutritionnelles intéressantes, mais est dure à intégrer à l’alimentation à cause de son goût. Il est préférable de l’utiliser dans des préparations où elle peut passer inaperçue, comme dans les smoothies (voir ma recette de smoothie vert tropical) ou dans les boules d’énergie, à très petite dose (comme ici). Elle permet aussi, à petite dose (donc on ne la goûte pas), de produire la couleur verte de façon naturelle dans les aliments (comme par exemple dans ma recette de sushis arc-en-ciel ou de craquelins tricolores banane et sésame). Certains intrépides font parfois du chocolat, des barres, des soupes ou des pâtes à la spiruline, mais je préfère l’utilisation discrète… à vous de voir!


  • Elle est une source de vitamine E (antioxydant), de vitamines B et K, de fer (oxygénation du sang et formation de globules rouges), de magnésium (système nerveux), de calcium (santé osseuse), de phosphore, de potassium (influx nerveux, contraction musculaire), de zinc et de bêta-carotène.

  • Elle possède une importante activité antioxydante (anti-radicalaire).

  • Elle favorise la détoxification et l’équilibre des systèmes tampons de l’organisme (grâce, entre autres, à sa haute teneur en chlorophylle) et l’élimination des métaux lourds.

  • Elle contient 60% de protéines (qui jouent énormément de rôles dans le corps, dont la récupération musculaire) ainsi que des acides gras omégas 6 (essentiels à la santé de nos membranes cellulaires et plus encore).

  • L’assimilation de ses nutriments se fait à environ 80% par le corps.

  • Grâce à son haut potentiel nutritif, la spiruline permet la production d’une grande quantité d’éléments nutritifs sur un espace réduit et est même donnée dans des refuges en Afrique pour contrer la malnutrition.

  • Il est important, pour les gens qui se complémentent en B12 (parce qu'ils ne consomment pas ou peu de produits animaux, comme les véganes par exemple), que la spiruline n'est malheureusement PAS une source de B12, comme certaines personnes ou compagnies la ventent. Il est vrai qu’elle contient effectivement de la B12, mais celle-ci n'est pas sous une forme assimilable (biodisponible) par le corps humain. Même si vous prenez de la spiruline, vous devez donc vous supplémenter en B12. Par ailleurs, la spiruline contient ce qu’on appelle un analogue de la B12, c’est-à-dire une substance similaire à celle-ci (comme une « pseudovitamine » B12) pouvant fausser l’assimilation de la vraie B12